barriere-chantier
barriere-chantier

Une nouvelle clôture pour remplacer les barrieres de chantier de l’abbaye Saint-Bertin !

Depuis quelques mois, les ruines de l’abbaye Saint-Bertin étaient protégées par des barrieres de chantier. Peu esthétiques et peu fiables, la ville de Saint-Omer a décidé de les remplacer par une nouvelle clôture.


Petite histoire de l’abbaye

Il y a quelques années, la ville a souhaité nettoyer les vieilles pierres et les abords de l’abbaye, afin de valoriser les ruines et d’attirer les touristes. Malgré cette restauration, les pierres de cet ancien bâtiment menaçaient toujours de tomber et par la même occasion de blesser les visiteurs. Pour éviter les accidents, des barrieres de chantier ont donc été installées par la Mairie. Malheureusement, elles dénotaient fortement avec la beauté de l’abbaye. Une fois la nouvelle municipalité au pouvoir, elle a décidé de mettre en place de nouvelles protections plus esthétiques.

Les barrieres de chantier remplacées par une solution plus esthétique !

Le chantier a couté environ 28000 euros. Son but était à la fois de protéger les promeneurs et les touristes contre les chutes de pierre mais aussi de protéger les ruines de l’abbaye des passants qui tenteraient d’en escalader les murs. La solution qui a été retenue a été la suivante : la mise en place d’une fine barrière en inox qui respecte l’atmosphère et l’esthétisme du site. L’objectif recherché est atteint : la barrière se fond parfaitement dans le lieu et reste très discrète.

barriere-chantier
barriere de chantier

La ville de Saint-Omer a travaillé avec l’Architecte des bâtiments de France pour mener à bien ce chantier. C’est l’ABF qui a décidé de mettre en place des barrieres de chantier en attendant l’arrivée de la nouvelle barrière. Pour éviter les trous disgracieux, elles ont été placées sur des pieds.






Actualités

Contactez-nous